Apprendre avec plaisir

Comment apprendre une leçon de grammaire en s’amusant ?

 

Dans cet article, j’ai souhaité partager avec vous une expérience positive que j’ai réalisée avec ma fille de 9 ans.

Lors de ma formation en pédagogie positive j’ai appris des méthodes pour apprendre différemment.
J’ai expliqué à ma fille que j’avais envie de tester avec elle une nouvelle façon de faire les devoirs et lui ai demandé si elle était d’accord.
Les enfants sont toujours réceptifs à de nouvelles choses 😉 et encore plus quand on les implique.

Mes objectifs étaient de :

1) Voir si cette méthode lui plairait et lui donnerait envie de faire ses devoirs
2) Voir si elle était efficace pour la compréhension et la mémorisation de la leçon

La leçon de grammaire portait sur « La fonction sujet ».

Première technique utilisée : le questionnement ouvert

Il s’agit de poser des questions ouvertes en utilisant les mots CQQCOQP (Comment, Quand, Qui, Combien, Où, Quel, Pourquoi).
Pour cela, j’ai demandé à ma fille d’imaginer ce que la maîtresse pourrait lui poser comme questions sur cette leçon.
Elle s’est prise au jeu et devenir maîtresse quelques minutes lui a plu 😉

Exemples:
Comment trouve-t-on le sujet dans la phrase ? Où est-il placé ? Quelle est sa nature ?…

Une fois les questions identifiées, nous les avons regroupées par thème.

 

Deuxième technique utilisée : le mindmapping

L’objectif est de transformer la leçon écrite de façon linéaire en carte mentale, plus adaptée au fonctionnement de notre cerveau.
Le sujet de la leçon est positionné au milieu dans un nuage, et les principaux thèmes sont dessinés sous forme de branches qui partent de ce nuage. Sur ces branches, il y a des sous-branches avec les informations complémentaires.

Mettre des couleurs va aider à la mémorisation et votre enfant va prendre plaisir à faire quelque chose de joli, agréable à regarder. Ma fille était fière de sa réalisation.

Voici par exemple une carte mentale possible pour cette leçon.

Apprendre avec plaisir

Troisième technique utilisée : la méthode des lieux

Afin de retenir les branches, j’ai proposé à ma fille d’associer chaque branche à un lieu de la maison.
Elle était enchantée et m’a dit : « Maman, j’ai une meilleure idée, on va faire une chasse au trésor. Tu vas cacher les papiers dans la maison et je vais les chercher : tu me diras chaud si je m’en approche ou froid si je m’en éloigne»

Ravie qu’elle adhère si naturellement à cette méthode, j’ai suivi son idée.
Elle a personnalisé notre séance devoirs dans la bonne humeur 😉 .
Tout en jouant, elle a cherché les papiers des différentes branches (rôle du sujet, classe grammaticale, place du sujet…) et lorsqu’elle trouvait le papier, elle répondait à la question que j’avais notée dessus.

Exemple : pour la branche « le rôle du sujet », la question noitée était : à quoi sert-il ?
Elle répondait alors : « à savoir qui fait l’action ou de qui on parle pour accorder le verbe »
 

Ce que ma fille a apprécié :
– Apprendre en jouant, en s’amusant
– Pouvoir bouger
– Dessiner avec des couleurs

Elle a même décidé de garder ses réalisations dans une chemise spécialement dédiée aux devoirs faits ensemble.

Ce que j’ai apprécié :

– L’absence de conflit
– L’enthousiasme de ma fille
– Sa participation, sa totale adhésion
– Notre complicité
– Le résultat immédiat et spectaculaire pour apprendre une leçon pas vraiment rigolote

J’espère que cet article vous a plu et inspiré.
Je vous invite à le partager autour de vous 😉

 

 


Laisser un commentaire