Les maths en couleurs

Les maths en couleurs

Avez-vous pensé à mettre des couleurs dans les opérations mathématiques ?

Dans cette vidéo, je vais vous montrer l’utilité des couleurs pour faciliter la compréhension des opérations.
Essayez et dites-moi ce que vous en pensez 😉

Transcription de la vidéo :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog apprendre-avec-plaisir.fr.

Avant toute chose, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à télécharger mon ebook : « J’aime faire mes devoirs ! » qui est un guide pratique à l’attention des parents pour que le moment des devoirs devienne un moment de partage et de plaisir et moins de contraintes.

Dans cette vidéo, je vais vous parler des maths en couleurs. Qu’est-ce que cela veut dire les maths en couleurs ? C’est mettre de la couleur dans les opérations pour pouvoir aider l’enfant à s’y retrouver plus facilement. C’est un guide visuel. Par exemple, je vais vous parler de la division.

Vous voyez, là, on voit une division  écrite tout en noir. Effectivement, c’est ce qu’on voit habituellement. Par contre, esthétiquement, cela ne donne pas très envie. Alors, ce que je vais vous proposer de faire, l’image suivante, cela va être de mettre justement de la couleur. De mettre une couleur pour 15 et une couleur différente pour 3.

Alors, quand on regarde déjà, on se rend compte que visuellement à l’œil, c’est beaucoup plus attirant. Donc l’objectif, cela va être d’attirer le regard, de le rendre plus intéressant. C’est la première petite étape.

Donc, une fois qu’on a fait cela, évidemment l’objectif va être d’expliquer à l’enfant : qu’est-ce que veut dire cette opération.  Qu’est-ce que cela veut dire ? Y mettre du sens. Comment traduire cette opération ? Cela veut dire : dans 15, combien de fois y a-t-il le nombre 3 ?

Une fois qu’on a fait cela, la troisième étape, cela va être de dire : qu’est-ce que cela veut dire dans le langage connu de l’enfant, le raccrocher à quelque chose qu’il connaît déjà ? Quelque chose qu’il connaît déjà évidemment quand on parle de la division, cela va être de l’accrocher à la multiplication puisque c’est une opération qu’il va avoir déjà vu. Donc, cela veut dire : 15 est égal à quelque chose multiplié par 3

Une fois que vous avez fait cela, la quatrième étape, cela va être de mettre du lien. Permettre à l’enfant de comprendre le lien entre la multiplication qu’il sait faire et la division qu’il est en train d’apprendre. On va montrer à l’enfant déjà grâce au code des couleurs que les nombres dans chaque opération sont les mêmes. Cela va lui permettre de faire un lien entre les deux opérations, entre celle qu’il connaît et celle qu’il ne connaît pas.

L’étape 5 ensuite, cela va être de lui montrer qu’il sait répondre à l’opération qu’il connaît. Par exemple 15 est égal à 5 multiplié 3 . Cela, il sait le faire, il l’a appris. Ce sont les tables de multiplication. Et comme il sait le faire et qu’avec le guide visuel des couleurs, il a vu que les chiffres et les nombres étaient les mêmes, il va savoir répondre à la division. Donc, il va pouvoir mettre la réponse à la division.

En faisant cela, cela sert à quoi ? Cela permet en fait de mettre l’enfant dans une situation de réussite, de lui montrer qu’il a appris des choses et que les choses qu’il a apprises vont lui permettre à apprendre de nouvelles choses. C’est effectivement mettre l’enfant en situation de réussite, le valoriser, lui montrer que les choses qu’il apprend lui servent et lui permettent aussi d’apprendre de nouvelles choses. Cela donne du sens aux apprentissages et cela le met en confiance.

Je vous invite également à donner des exemples concrets parce que même si pour nous en tant qu’adulte, une opération maintenant, c’est devenu simple et on comprend de suite, pour l’enfant, cela reste abstrait et il a besoin d’associer des choses concrètes pour pouvoir l’intégrer et comprendre le sens de tout cela.

Donc par exemple, je vous invite sur l’opération qu’on vient de voir à dire : « il y a 15 bonbons et nous sommes 3 enfants. » Ce que cela veut dire l’opération, cela veut dire qu’il va falloir partager auprès des 3 enfants ces 15 bonbons, combien chaque enfant va-t-il avoir de bonbons ?

Toutes les étapes que je viens de vous montrer, ce sont des étapes que je vous invite à faire bien sûr avec votre enfant pour lui montrer le cheminement, lui faire comprendre le raisonnement, le fonctionnement de tout ce système.

Ensuite l’étape 6, cela va justement être de demander à votre enfant de le faire par lui-même. Vous lui donnez les stylos, vous lui donnez une opération à faire et vous lui permettez de garder bien sûr l’exemple sous les yeux puisque l’objectif c’est qu’il s’entraîne pour intégrer ce mécanisme.

Vous lui donnez les stylos, vous lui donnez un exemple et vous lui dites : « allez maintenant, tu gardes la feuille sous les yeux et tu fais la même méthode que je viens te montrer pour résoudre cette division. »

Donc, à force de pratique, de le faire, il va se souvenir des exemples visuels, des couleurs, de comment cela marche et il aura intégré le processus. Comme cela, cela va l’amener à savoir le faire de lui-même, à être autonome et pouvoir reproduire cette réflexion et ce mode de fonctionnement dans les futures opérations qu’il aura à faire.

Alors, j’espère que cette vidéo vous a plu. N’hésitez pas à laisser vos commentaires sous la vidéo, à la liker et bien sûr à vous abonner à ma chaîne YouTube pour recevoir les prochaines vidéos.

Merci et à bientôt !


Laisser un commentaire