Aude Froger Coach

Oser faire plutôt que parfaire…

Nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de jugements.
Et nous nous mettons beaucoup de pression…

Par peur de râter, de se tromper, nous n’osons plus faire les choses.

Et si nous changions de regard sur l’échec ?

Oser c’est prendre des risques, c’est être courageux…
Et c’est surtout le chemin incontournable pour apprendre et réussir !
​​​​​​​Alors, si ça vous tente, embarquez avec moi et encouragez vos enfants à être audacieux 🙂

Transcription de la vidéo :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Aude FROGER, Praticienne en psychopédagogie positive et Coach en développement personnel, auteur du blog apprendre-avec-plaisir.fr.

Aujourd’hui, dans cette nouvelle vidéo, je vais vous parler de la perfection, vaste sujet. Si vous ne l’avez pas encore fait je vous invite à télécharger mon ebook : « J’aime faire mes devoirs ! » qui est un guide pratique à l’attention des parents pour que le moment des devoirs soit plus un moment de partage avec votre enfant qu’un moment conflictuel.

Je vous invite également à vous abonner à ma chaîne YouTube Apprendre avec plaisir pour pouvoir recevoir les prochaines vidéos.

Comme je vous le disais, aujourd’hui le sujet c’est la perfection. Pourquoi attendre que les choses soient parfaites pour les faire ? Pourquoi ne pas simplement les faire ? C’est quoi la perfection ? C’est une bonne question vous me direz.

Alors, pourquoi attendre que tout soit parfait avant de faire les choses ? C’est le meilleur moyen de ne rien faire. C’est pour cela que je vous conseille d’insister, de valoriser le fait d’oser. En fait, encouragez, valorisez-vous vous-même quand vous faites quelque chose, quand vous osez faire quelque chose, ou votre enfant quand il ose aussi.

Parce qu’oser effectivement, c’est prendre des risques, prendre le risque de rater, de se tromper, mais c’est aussi prendre le risque de réussir. Et là, ce n’est plus du tout la même chose. Si vous ne faites rien, si votre enfant n’ose pas faire des choses, il ne va rien se passer. Et s’il ne se passe rien, on n’apprend rien.

Alors, posez-vous la question : pourquoi je n’ose pas ? Peut-être parce que j’ai peur de me tromper, de rater. OK, mais qu’est-ce qui se passe, qu’est-ce que cela va engendrer ? Si vous ratez, si vous vous trompez, qu’est-ce qui se passe ? – Pas grand-chose, en fait.

Qu’est-ce qui se passe ? – Tout simplement, vous allez apprendre. Parce que comment fait-on pour apprendre. Ce sont les échecs qui nous permettent de mieux apprendre, de mieux intégrer.

L’erreur, cela fait partie du processus d’apprentissage. Vous avez certainement si je vous demande de vous rappeler d’une expérience où vous êtes trompé et cela vous a permis d’apprendre quelque chose, je suis certaine que vous allez en trouver plusieurs parce que cela fait partie justement de toute notre vie, de tous nos apprentissages.

Alors, pourquoi j’insiste sur le fait que c’est important de faire plutôt que de parfaire. Tout simplement parce que j’ai un exemple à vous montrer, c’est qu’aujourd’hui, si j’avais attendu que mes vidéos soient parfaites pour les faire, il n’y aurait pas de vidéo tout simplement. Parce qu’elles sont loin d’être parfaites, mais je suis très fière d’avoir réussi à les faire.

Et c’est ce sentiment aussi, c’est que quand on ose faire quelque chose même si ce n’est pas parfait, l’important c’est d’oser parce qu’après on est fier d’avoir franchi le pas, de l’avoir fait tout simplement. Je pense qu’il n’y a pas meilleur exemple que justement les vidéos que je fais aujourd’hui.

Puis en plus, plus je fais de vidéos plus je m’améliore. Le discours est plus fluide. Je me sens plus à l’aise. Et là, c’est exactement la même chose dans tous les apprentissages. Donc vraiment oser, oser faire les choses, aider votre enfant à oser aussi. Se tromper, cela fait partie de l’apprentissage. Ce n’est pas grave. Donc vraiment, très important de changer son regard sur l’échec et votre regard aussi.

L’important, ce n’est donc pas qu’il fasse les choses parfaitement, mais qu’il les fasse et c’est comme cela qu’il va apprendre. C’est exactement pareil dans tous les domaines de la vie. Dans l’orthographe, c’est la même chose. Il fait une erreur sur un mot, ce n’est pas grave. L’important, c’est qu’il retienne l’erreur qu’il a faite. La prochaine fois quand il aura à écrire ce mot, il se dira : « tiens, la dernière fois, je me suis trompé quand j’ai écrit cela, donc ce n’est pas cela. »

C’est comme cela qu’on apprend. C’est la même chose pour vous. Quand vous avez appris à conduire au début, vous avez fait des erreurs. Mais c’est en faisant ces erreurs que vous avez pu retenir, apprendre et faire différemment. C’est vraiment très important. Dans « parfait », on barre le « par » et on garde le « fait ». C’est ce qui fera la différence entre oser et ne pas oser.

L’important aussi à retenir, c’est que quand on ose, quand on le fait après, on est fier de soi. Et c’est vraiment un très beau sentiment. C’est ce qui va permettre par la suite de continuer à oser, à avancer et entretenir son estime de soi et sa fierté, se sentir bien tout simplement. Je vous invite comme d’habitude à oser, faire plutôt que parfaire et à vous féliciter d’avoir osé tout simplement. Félicitez-vous, félicitez vos enfants et encouragez cette dynamique positive.

Laissez tous vos commentaires sous la vidéo pour me dire ce que vous avez osé faire, que vous n’osiez pas jusqu’à présent, que vous avez fait et dont vous êtes très fier. Je vous invite aussi à liker la vidéo, à la partager pour passer ce message positif et à vous inscrire à ma chaîne YouTube Apprendre avec plaisir pour recevoir les prochaines vidéos.

Merci et à bientôt !


Laisser un commentaire