Aude Froger Coaching

Pourquoi crie-t-on sur ses enfants ?

Lorsque l’on est parent, il arrive que l’on s’énerve sur nos enfants, un peu, beaucoup, énormément…
Mais pourquoi s’énerve-t-on sur les êtres que nous aimons le plus au monde ???

Dans cette vidéo, je vais vous donner une des raisons qui peut expliquer ce comportement et 1 conseil pour vous permettre mieux gérer ce genre de situation.

Avoir conscience de la cause du problème est la première étape pour pouvoir amorcer le changement et revenir sur le chemin de la sérénité 😉

Transcription de la vidéo :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Aude FROGER, Praticienne en psychopédagogie positive et Coach en développement personnel, auteur du blog apprendre-avec-plaisir.fr.

Dans cette nouvelle vidéo, j’ai décidé de vous parler de : au secours, je crie sur mes enfants ! Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à télécharger mon ebook : « J’aime faire mes devoirs ! » qui est un guide pratique à l’attention des parents pour que le moment des devoirs soit plus un moment de partage avec votre enfant qu’un moment conflictuel.

Comme je vous le disais, dans cette vidéo, nous allons parler du fait de crier sur ses enfants. Parce qu’il y a beaucoup de parents que je coache justement qui me disent : « je ne suis pas un bon père, je ne suis pas une bonne mère, je n’arrive pas à rester calme et je crie sur mes enfants. »

Alors, je voulais dire de suite, cela n’a rien à voir avec le fait d’être un bon père ou une bonne mère. Évidemment, crier sur ses enfants, ce n’est pas la meilleure chose à faire, nous sommes d’accord. Il y a d’autres solutions. Mais l’important c’est de comprendre pourquoi, cela se passe comme cela, pourquoi vous en arriver là.

Je pense que vous le savez très bien, mais les enfants, ce sont des éponges à émotions. En fait, ils ressentent tous et ils ressentent très bien quand nous sommes énervés. Et cela nous arrive à tous évidemment de rentrer à la maison d’être énervé et c’est toujours à ce moment-là que l’enfant choisit d’être grognon, casse-pieds et cela part en cacahuète, cela part en crise, cela explose à la maison. Tout le monde s’énerve et après tout le monde culpabilise.

Pourquoi, cela se passe comme cela ?

Tout simplement parce qu’en général dans ces moments-là, vous rentrez à la maison, vous avez eu une dure journée, vous êtes fatigué. En fait tout simplement, vous n’avez pas pris en compte vos besoins. C’est-à-dire que peut-être qu’à ce moment-là, vous auriez besoin de calme, vous auriez besoin de faire quelque chose pour vous, vous auriez besoin de lire, de prendre l’air et à la place de faire cela, vous rentrez et vous vous remettez de suite dans toutes les tâches à faire à la maison.

Alors, vous allez me dire : « oui, mais j’aimerais bien lire, c’est facile à dire, mais tout ce qu’il y a à faire à la maison, cela ne va pas se faire tout seul. » Alors évidemment, je suis d’accord avec vous, je connais très bien cette situation. Je suis passée par là moi aussi et c’est pour cela que je suis bien placée pour pouvoir vous en parler.

En fait, ce que je veux vous dire, c’est que bien sûr toutes ces tâches sont à faire, sauf qu’il va falloir réussir à prioriser. Et sincèrement, est-ce que vous croyez que si vous êtes énervé, stressé, vous allez pouvoir passer un bon moment avec vos enfants ?

Non, non, non, cela ne va pas être possible. Tout simplement parce que vos enfants, ils vont être là pour rappuyer justement sur la douleur, sur la blessure et faire en sorte que tout explose pour faire baisser la pression et faire exploser justement cette boule de nerfs que vous avez à l’intérieur de vous.

Quand cela arrive, quand vous sentez que vous êtes stressé, énervé, que vous ne supportiez plus vos enfants parce qu’il faut le dire des fois qu’on en a marre, on ne supporte plus ses enfants et ce n’est pas pour cela qu’on est un mauvais parent. C’est juste parce qu’on n’a pas tenu compte de ses besoins. Oui, c’est cela la solution en fait, c’est tenir compte de ses besoins.

Qu’est-ce que cela veut dire tenir compte de ses besoins ?

C’est réussir à s’écouter. Effectivement dans une journée, il y a que 24 heures et il y a beaucoup de choses à faire. Sauf que la priorité numéro un, cela doit être d’écouter vos besoins, de vous remplir. J’avais fait une vidéo là-dessus qui expliquait sur comment remplir son réservoir affectif.

Parce que si vous n’êtes pas en forme, si vous n’êtes pas bien dans vos baskets, comment voulez-vous qu’une relation avec quelqu’un d’autre se passe bien, que ce soit avec vos enfants, avec vos collègues et avec votre conjoint. Ce n’est pas possible. Si vous, vous n’êtes pas bien, il n’y aura pas de relation possible qui se passe bien avec quelqu’un d’autre.

C’est pour cela que c’est très important de prendre du temps pour vous, pas forcément beaucoup de temps, mais 5, 10 minutes, une, deux, trois fois par jour comme vous pouvez, mais au minimum une fois par jour, prendre du temps pour vous. Un temps rien qu’à vous pour vous ressourcer.

Alors moi, c’est quelque chose que j’ai mis en place, il y a à peu près un an pour moi parce que je me suis rendu compte que la journée démarrait à toute allure, qu’il fallait s’occuper des enfants, aller préparer le déjeuner, les préparer pour aller à l’école, et il y avait régulièrement des tensions. Jusqu’au jour où je me suis rendu compte qu’en fait le problème venait que je n’étais pas disponible. Je n’avais pas eu mon temps à moi avant d’être disponible pour les autres.

Et à partir de là, je n’étais pas dans de bonnes conditions pour que cela se passe bien. Donc depuis ce jour, j’ai modifié mon fonctionnement. C’est-à-dire que le matin, je me lève 20 minutes plus tôt, 20 minutes avant les enfants et je fais quelques exercices dehors parce que moi j’ai besoin d’aller dehors. Après, chacun a des besoins différents. Donc là, vous verrez en fonction de vos besoins à vous.

Moi, je prends une quinzaine de minutes dehors pour pouvoir faire des exercices de brain gym. J’avais fait une vidéo justement qui l’ait montré c’est : comment démarrer une activité dans les meilleures conditions. Donc, je fais mes petits exercices de brain gym, je fais ma gratitude. Ensuite, je rentre à la maison, je réveille les enfants, je m’occupe d’eux et on peut aller déjeuner tous ensemble. Mais, j’ai d’abord commencé par remplir mon réservoir affectif, remplir mes besoins, avoir un petit moment pour moi, avant de pouvoir être disponible pour les autres.

Depuis que j’ai fait cela, l’ambiance a totalement changé. C’est-à-dire qu’au petit déjeuner maintenant, cela se passe beaucoup mieux. Cela se passe beaucoup mieux parce que j’ai déjà pris soin de moi. Et quand on prend soin de soi, après on est beaucoup plus disponible pour les autres. Donc, je vous invite vraiment à faire cela. Cela ne va peut-être pas être simple au début, c’est pour cela qu’il ne faut pas se mettre de trop gros objectifs.

Mettez-vous un petit objectif. Est-ce que vous pouvez prendre 5 minutes le matin ? Est-ce que vous pouvez prendre 5 minutes le midi au travail, une petite pause pour vous pour respirer, pour aller dehors, pour faire un petit exercice ou pour lire quelques minutes ? C’est très important. Vous verrez que la relation avec les autres va changer et notamment avec vos enfants. Vous serez beaucoup plus serein et du coup, cela se passera mieux.

De même ce que je vous invite à faire aussi, c’est quand vous rentrez du travail, vous êtes un petit peu speed, c’est pour peu que vous ayez eu des bouchons sur la route. Enfin, vous prenez 5 minutes avant de rentrer dans votre voiture. Vous écoutez de la musique, vous faites une petite chose à vous avant de rentrer et de vous mettre dans les tâches de la maison qui sont forcément indispensables à faire. Mais avant de faire tout cela, prenez du temps pour vous.

J’espère que tous ces conseils vous parlent et que vous allez mettre cela en pratique parce que je vous promets que vous allez voir une transformation dans votre quotidien.

Alors, quand je disais tout à l’heure aussi les tâches ménagères, elles sont là, faire les courses, faire la vaisselle, faire à manger, faire le linge, faire les devoirs, tout cela fait partie du quotidien quand on est parent et quand on a une vie de famille. C’est inévitable. Sauf que ce qui est très important, c’est de faire des choix. C’est-à-dire qu’évidemment ces tâches-là sont indispensables, on est obligé de les faire. Par contre, est-ce que c’est vraiment la priorité à l’instant T. D’accord !

Donc, choisissez que votre priorité, c’est vous. Votre priorité, c’est vous, c’est votre santé, votre état émotionnel. C’est d’abord vous nourrir, prendre soin de vous. Parce que si vous n’êtes pas dans ces conditions-là, si vous n’êtes pas dans de bonnes conditions, cela se passera forcément mal à la maison. Et je ne pense pas que c’est ce que vous souhaitez pour vous, pour votre famille et pour vos relations avec vos enfants.

J’espère que tous ces conseils vous ont parlé, que vous allez réussir à les appliquer, que vous avez compris pourquoi c’est important de le faire. Laissez-moi vos commentaires pour me dire ce que vous avez fait. Qu’est-ce qui est important pour vous ; qu’est-ce que vous avez mis en place et qu’est-ce qui a changé à la maison ?

Je vous invite bien sûr à me laisser tous vos commentaires, à partager tout cela pour inspirer les autres, pour donner des idées aux parents qui n’en auraient pas. Je vous invite aussi bien sûr à vous inscrire à ma chaîne YouTube pour pouvoir recevoir les prochaines vidéos, à la liker cette vidéo et à la partager.

Merci et à bientôt !


Laisser un commentaire