Aude Froger Coach

Vouloir être parfait : une grande souffrance intérieure

Beaucoup de personnes se mettent une pression folle et sont très exigeants avec eux-mêmes.
Si vous faites partie de ces gens qui veulent inconsiemment être parfaits, j’imagine que votre estime de vous-même doit être fragile et en dents de scie…

Si vous en avez assez de souffrir intérieurement et de vivre de cette manière, regardez la vidéo !
Je vous présente la 1ère étape vers le chemin de l’indulgence et de la bienveillance envers vous-mêmes.

Transcription de la vidéo :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je suis Aude FROGER, Praticienne en psychopédagogie positive et Coach en développement personnel, auteur du blog apprendre-avec-plaisir.fr.

Dans cette nouvelle vidéo, j’ai décidé de vous parler de pourquoi vouloir être parfait. Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à télécharger mon ebook : « J’aime faire mes devoirs ! » qui est un guide pratique à l’attention des parents pour que le moment des devoirs soit plus un moment de partage avec votre enfant qu’un moment conflictuel.

Je vous invite également à vous abonner à ma chaîne YouTube Apprendre avec plaisir afin de recevoir les prochaines vidéos.

Comme je vous le disais, dans cette nouvelle vidéo, le sujet, c’est vouloir être parfait. J’ai souhaité parler de ce sujet parce que cela concerne beaucoup de personnes, que ce soit des adultes ou des enfants cette volonté d’être parfait.

Alors, c’est quelque chose qui est très difficile à vivre, tout simplement parce qu’être parfait c’est un standard qui est inatteignable. C’est le meilleur moyen pour être malheureux. Je vais vous poser la question : c’est quoi être parfait ? C’est une bonne question vous allez me dire parce que déjà d’une personne à l’autre, les références ne vont pas être les mêmes.

Par exemple, être parfait c’est ne jamais se tromper, faire tout bien, être la bonne personne au bon moment, dire la bonne chose au bon moment. Non ! Est-ce que vous connaissez quelqu’un qui est parfait ? La réponse bien sûr, c’est non.

Alors, vous allez me dire parce que souvent c’est ce que les personnes entendent : « oui, mais l’autre, s’il ne fait pas tout parfaitement, ce n’est pas grave. Il a le droit de se tromper. Mais moi, ce n’est pas pareil. »

Ah, intéressant ! Vous, ce n’est pas pareil. Pourquoi vous, ce n’est pas pareil ? Pourquoi est-ce que vous êtes tolérant avec les autres et si exigeant envers vous-même ? C’est une bonne question à vous poser et j’en ai d’autres des questions à vous poser.

Pourquoi êtes-vous si exigeant avec vous-même ? Est-ce que vous avez peur de ne pas être à la hauteur ? Est-ce que vous avez peur qu’on ne vous aime plus si vous ne faites pas les choses parfaitement ?

Bien sûr tout cela, ce sont des choses inconscientes. On n’est pas conscient de tous les enjeux qui se cachent derrière ce sentiment de vouloir être parfait. C’est pour cela que je vous invite à vous poser ces questions-là.

Réfléchissez aussi à en voulant être parfait, qu’est-ce qui se passe dans votre quotidien ? Vous vous mettez la pression, vous êtes sous stress. Vous devez certainement vous faire beaucoup de reproches. Vous êtes très exigeant avec vous-même. Vous devez aussi beaucoup vous comparer aux autres et souvent vous trouver moins bon que les autres, inférieur aux autres et cela doit casser votre estime de vous-même.

Alors voilà, ce que je peux vous dire, c’est que tout cela effectivement, ce n’est pas du tout drôle, mais c’est le meilleur cocktail pour être malheureux toute votre vie. Et je suis certaine que vous avez envie d’autre chose. Et si vous arrêtiez de vous comparer aux autres, et si vous vous acceptiez comme vous êtes.

Alors effectivement, c’est facile à dire et c’est moins facile à faire, mais cela passe par de petites choses que je vais vous expliquer. Le résultat dans votre vie, il va être très différent tout simplement parce que quand vous allez vous accepter comme vous êtes, vous aimez comme vous êtes, tout va changer.

Vous allez être plus bienveillant avec vous. Vous allez être objectif sur vos qualités et vos défauts. Vous vous sentirez mieux. Vous serez moins lourd. Et le fait de vous accepter comme vous êtes, cela vous permettra aussi d’accepter les autres tels qu’ils sont.

Alors en tant que parent, c’est vraiment très important parce que tant que vous ne vous acceptez pas comme vous êtes, vous ne pouvez pas transmettre le message à vos enfants et les accepter tels qu’ils sont. Alors bien sûr, c’est inconscient, il faut enlever la culpabilité, on n’en fait pas exprès. Mais c’est pour cela que c’est très important de vous accepter comme vous êtes.

Comment allez-vous faire pour vous accepter comme vous êtes ?

Déjà la première étape, c’est d’être plus bienveillant avec vous-même et de vous fixer des objectifs atteignables. Un objectif atteignable pour démarrer, c’est un petit objectif. Ce n’est pas un objectif qui est trop élevé parce que sinon c’est le meilleur moyen de ne pas l’atteindre, comme je l’explique dans la méthode des petits pas.

Et si vous n’atteignez pas votre objectif, rebelote, vous allez vous autoflageller et de vous dire : « je suis nul, cela ne va pas » et ce n’est pas du tout le but. Donc, un petit objectif atteignable qu’on va fixer ensemble aujourd’hui dans cette vidéo et qui consiste à dire quand vous sentez que vous avez fait quelque chose et que vous êtes en train de vous faire le petit discours dans votre tête de « n’importe quoi, mais qu’est-ce que tu es bête ou tu es nul, tu ne vas pas y arriver. »

Un gros stop ! Vous vous posez, vous respirez et vous vous dites : « effectivement, ce que j’ai fait, j’aurais souhaité faire différemment, mais c’est ce que je pouvais faire de mieux à cet instant. » Parce que c’est la réalité. Si vous aviez pu faire différemment, vous auriez fait autrement. Soyez bienveillant avec vous et dites-vous : « c’était ce que je pouvais faire de mieux à cet instant-là. Je ferai différemment la prochaine fois. Mais à ce moment-là, c’était ce que je pouvais faire de mieux. »

Ce petit discours bienveillant envers vous va vous faire beaucoup de bien. C’est la première étape vers le changement. Évidemment s’accepter tel que l’on est, c’est un travail qui ne va pas se faire du jour au lendemain, cela ne va pas se faire d’un coup de baguette magique. Pour cela, ce que je vous conseille effectivement, c’est d’être aussi accompagné par un professionnel, comme un coach de vie par exemple.

Mais déjà le petit conseil que je vous donne aujourd’hui de stopper ce petit discours interne qui vous fait du mal, qui vous culpabilise, qui vous renforce dans le fait que ce que vous faites est mal, ce petit discours que vous avez dans votre tête, il ne sert à rien à part baisser votre estime de vous-même.

Donc, vous mettez un gros panneau-stop dès que vous entendez ce petit discours et vous vous dites : « j’ai fait du mieux que je pouvais. » Surtout, soyez indulgent avec vous-même, soyez bienveillant envers vous-même.

Laissez-moi vos commentaires sous la vidéo pour me dire si vous avez réussi à vous arrêter à mettre ce petit discours en place et les bénéfices que vous en avez retirés. Je vous invite également à liker la vidéo, à la partager et à vous inscrire à ma chaîne YouTube pour recevoir les prochaines vidéos.

Merci et à bientôt !


Laisser un commentaire